25 Août, 2017

Notre collection pour Bahya

Voilà, les vacances touchent à leur fin et la rentrée arrive, avec sa pointe de stress, les retrouvailles avec Paris qui s’agite,  la petite phrase qui résonne « c’est reparti pour un tour », tous ces petits riens qui  pourraient assombrir la fin d’août… et bien non ! Parce qu’en cette rentrée nous avons un projet qui nous tient particulièrement à cœur qui voit le jour et nous sommes très fières de vous le présenter aujourd’hui !

Depuis nos débuts nous avons exploré de nombreux domaines, toujours animées par le plaisir de la rencontre, de la découverte d’un savoir faire, et nous rêvions depuis longtemps de travailler pour un revêtement de sol. Nous étions plus particulièrement attirées par les carreaux de ciment, un matériau unique aux couleurs douces et patinées, qui s’inscrit dans le temps avec une résistance exceptionnelle, donnant un caractère audacieux à n’importe quel espace de la maison.

Nous avons donc décidé de pousser la porte de BAHYA, une jeune maison d’édition spécialisée dans le carreau de ciment ! La rencontre avec Caroline et Audrey a été d’une rare évidence, la compréhension mutuelle immédiate.

 

Nous étions complètement admiratives de cette capacité de BAHYA à conserver une tradition artisanale en matière de fabrication, tout en s’inscrivant dans son époque avec une ligne contemporaine et palette de couleurs incroyable. Nos interlocutrices ont tout de suite été très enthousiastes à l’idée de voir notre univers se décliner sur leurs carreaux de ciment. En un rendez vous la décision était prise de travailler ensemble !

 

Le plus difficile a finalement été de se limiter dans les choix de motifs et de couleurs. Nous étions particulièrement inspirées, nourries probablement de notre voyage à Lisbonne, éblouies par le raffinement des teintes qu’offre ce matériau, poussées par l’envie de créer qui nous porte depuis plus de treize ans aujourd’hui !

 

Après une réflexion murie (réfléchir à quatre c’est tellement bien), voilà les trois modèles qui nous semblait à la fois répondre à différentes attentes, tout en affirmant notre identité graphique et colorée : Bossa, Eventail, et Camélia, chacun décliné dans deux harmonies colorées.

 

  

La petite anecdote réjouissante : avant de partir en vacances, Audrey nous appelle pour nous dire qu’elle n’a pas résisté à poser quelques carreaux dans la vitrine du showroom de la rue de Saussure, et que le jour même une passante s’est arrêtée et a passé une commande de notre motif Eventail pour sa salle de bain ! C’est la plus jolie récompense pour nous, le coup de cœur immédiat d’une passante !

  

Nous espérons que vous aussi, chers lecteurs et amis de Mini labo vous apprécierez cette collection, à découvrir de plus près chez BAHYA.

Un grand merci à Caroline et Audrey pour leur confiance et leurs regard avisé, à Camille Ameline qui est l’origine de cette rencontre et à Virginie Pérocheau pour cette séance photo sportive !

Caroline et Céline

Bahya – showroom ouvert sur rendez-vous – 105 rue Saussure – Paris 17 ème
Tel : +33 (0)9 82 46 20 84

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

  • Facebook
  • Twitter
10 Août, 2017

Une petite laine pour Nina

Pas de doute, nous sommes au coeur de l’été, enfin presque ! Et Nina en profite pour sortir à la douceur du soir, regarder les étoiles avec ses amies, ou bien déambuler au gré de ses envies.
Mais lorsque la fraîcheur de la nuit commence à se faire sentir, Nina n’hésite pas à se vêtir de son délicat gilet rose poudré.
Vous aussi, complétez la garde-robe de Nina en tricotant cet adorable gilet en point de riz !

Le matériel :
– une paire d’aiguilles à tricoter (taille 3,5-4)
– 1 pelote de fil de coton (de diamètre 3,5-4)
– 1 aiguille auxilliaire
– une aiguille à laine
Le point de riz : ce point se tricote en alternant une maille endroit et une maille envers, et se poursuit sur les rangs suivants en contrariant la maille du rang précédent. Ainsi une maille qui se présente à l’endroit sera tricotée à l’envers, et inversement.

Étape 1, les côtés
Monter 17 mailles.
rang 1 : 1 maille lisière – tricoter une maille endroit, une maille envers
rang 2 à 13 : 1 maille lisière – tricoter en contrariant les mailles
rang 14 : 1 maille lisière – ajouter une maille (maille envers) – tricoter en contrariant les mailles.
rang 15 : 1 maille lisière – tricoter en contrariant les mailles
rang 16 : 1 maille lisière – ajouter une maille (maille endroit)
rang 17 : 1 maille lisière – tricoter en contrariant les mailles
rang 18 : 1 maille lisière – ajouter une maille (maille envers) – tricoter en contrariant les mailles.

On forme  ensuite la manche et l’encolure :
rang 19 : 1 maille lisière – tricoter en contrariant les mailles – ajouter 15 mailles
rang 20 à 36 : continuer le tricot au point de riz.
rang 37 : rabattre 7 mailles, puis tricoter en contrariant les mailles
tricoter 10 rangs en contrariant les mailles. Mettre ce côté en attente sur l’aiguille auxilliaire, et tricoter un deuxième côté en vis à vis.

Étape 2, réunion des deux côtés et tricotage du dos.
Faire passer les deux parties sur la même aiguille. Rang 48 : 1 maille lisière puis tricoter la première partie en contrariant les mailles. A la fin du rang ajouter 15 mailles et tricoter la 1 ère maille de la deuxième partie à l’endroit, puis continuer en contrariant les mailles. Tricoter 17 rangs.
rang 66 : rabattre 15 mailles – tricoter en contrariant les mailles – rabattre 15 mailles
rang 67 : 1 maille lisière – tricoter en contrariant les mailles
rangs 62 à 67 : rabattre 1 maille – tricoter en contrariant les mailles
tricoter 13 rangs, puis rabattre les mailles.

Étape 3, le montage : plier le tricot en 2, réaliser une couture invisible entre les parties correspondantes. Voilà !

Nina porte une couronne de fleurs en papier inspirée par le joli ouvrage d’Adeline Klam, « Fleurs en papier ».

Lise

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

  • Facebook
  • Twitter

Bonjour Tokyo !

DSC_3421p

Cela fait déjà presque un mois que nous sommes revenues du Japon, il était temps de partager avec vous un des temps forts de ce voyage.

Nous avions plusieurs rendez vous professionnels : des séances de travail avec notre éditeur Belle Maison à Osaka pour préparer la collection de l’été 2018. Un salon Lifestyle à Tokyo où nous avons rencontré  des créateurs pour des collaborations futures. Et pour finir, une séance de signature autour de notre exposition Bonjour Tokyo ! chez Doux Dimanche, la galerie de Fumie Shimoji et Hisashi Tokuyoshi, qui ont rendu possible notre aventure japonaise qui dure depuis plus de 10 ans !

IMG_0253IMG_0270

L’entrée de la Galerie Doux Dimanche, située au coeur de Jingumae, un de nos quartiers préférés à Tokyo, et l’intérieur de la jolie boutique accolée à la galerie.

DSC_3435pDSC_3477(1)DSC_3427p

Cette exposition présentait nos créations françaises : les torchons tissés édités par Moutet, notre nouvelle ligne de papeterie, de la porcelaine, et un extrait de nos collections développées au Japon : les broches, des chaussettes en jacquard, des tabliers brodés et du linge de maison. Un joyeux mélange, fleuri et coloré !

DSC_3479IMG_0262DSC_3475p

Même nos petites marionnettes à doigt tricotées mains se sont invitées à l’évènement !

DSC_3485IMG_0266

Encore une fois, la rencontre avec nos fidèles clientes Japonaises nous a vraiment touchée, chacune d’entre elle nous confiant son attachement à nos personnages, nos imprimés, certaines nous ont même offert des présents !

Un grand merci à toute l’équipe de Doux Dimanche pour son accueil chaleureux, son organisation parfaite et cette adorable scénographie.

Nous revenons encore plus attachées au Japon, avec une seule envie : y retourner très vite !

 

Caroline et Céline

 

 

  • Facebook
  • Twitter

Un amour de chat

 bandeau

Dans le cadre de mon stage de fin d’année aux côtés de Mini labo, j’ai eu envie de réaliser une création pour le blog.

En me plongeant dans l’univers de Caroline et Céline, j’ai rencontré un de leurs petits personnages, tendre et amoureux « Lovecat », qui m’a inspiré une illustration douce et poétique pour personnaliser un tee shirt.

L’idée était de faire quelque chose d’assez rapide et facile. Alors si comme moi, vous avez un peu de temps devant vous et un tee shirt à portée de main, c’est parti.

Pour cette création, il vous faudra en plus du tee shirt (j’ai choisi un modèle classique de Petit bateau):

-de la peinture textile, un pinceau pochoir ou une petite brosse.

-des aiguilles, du fil à broder et un tambour.

– un scalpel

-du papier adhésif ou des gommettes

eléments

Pour commencer, j’ai créé ce motif qui va vous servir de base (vous devez l’imprimer sur un papier un peu épais pour les étapes suivantes.)

Une fois le motif imprimé, découpez les formes intérieures du motif à l’aide du scalpel pour créer le pochoir.

pochoir

Fixer le pochoir sur le tee shirt avec du scotch où vous souhaitez le placer. Pour préserver les cercles des yeux et le museau j’ai découpé les formes dans du papier adhésif que j’ai collé directement sur le tee shirt.

Vous pouvez maintenant « remplir » le pochoir en tamponnant à l’encre textile avec un petit pinceau brosse. Repassez plusieurs fois jusqu’a l’effet désiré.

Laissez sécher, puis retirer délicatement le pochoir et les détails en adhésif et repasser selon les indications du fabricant de peinture textile.

bandeau chat

Maintenant on passe à la  broderie. Choisissez les couleurs de fils que vous souhaitez et brodez les détails : le sourire du chat, son petit coeur, les tiges des fleurs… J’ai utilisé des petits points droits et le point de boulogne pour les tiges.

finalphotorue

Vous avez terminé et vous pouvez maintenant porter fièrement votre tee shirt « lovecat ».

Claire

ci-dessous le motif à imprimer et à découper :

lovecatblog

 

  • Facebook
  • Twitter

Trois jours à Amsterdam

archi 2 peniche DSC_3109

Entre deux collections, avant que l’hiver ne nous plonge dans de trop sérieuses envies de cocooning nous avons décidé de nous échapper quelques jours à Amsterdam. A trois heures de train, avec son architecture de rêve, ses canaux miroitants et son ambiance détendue, elle nous est apparue comme la destination idéale pour trois jours qui se sont révélés bien dépaysants, inspirants et nourrissants.

Nos bonnes adresses sont réparties essentiellement dans Jordaan, la partie ouest de la ville et Pijp, deux  quartiers aux origines ouvrières et populaires qui depuis abritent les lieux les plus tendances de la ville, boutiques vintages et cafés cosy.

9 Straatjes, plus chic, reste un beau quartier à arpenter et certains spots du coeur de ville sont incontournables.

Voilà nos coups de coeur :

sukha 1 sukha 2

Sukha : située dans la très branchée Haarlemmerstraat (au 110), cette boutique tendance offre dans une ambiance épurée une belle sélection d’objets décoratifs, d’accessoires et de mode en matières naturelle, incarnant parfaitement l’art de vivre « Hygge » venu du Danemark.

bilder & de clerq 3 bilder & de clerq 1

Bilder & De Clerq : Une magnifique enseigne Bio, entre le traiteur et l’épicerie fine, on peut manger sur place (nous y sommes allées trop tôt pour déjeuner mais nous avons bien rempli nos paniers) – De Clercqstraat 44

wildernis wildernis 4

Wildernis est une incroyable boutique consacrée aux plantes : succulentes,  plantes suspendues, livres de botaniques,  graines, céramiques , outils pour jardiner, impossible de résister… Des workshops sont également organisés pour fabriquer des terrariums et autres créations autour des plantes – Bilderdijkstraat 165F

pluk 1 Pluk 2

Pluk : un charmant restaurant diététique mais aussi une boutique de déco, au coeur de 9 straatjes, pour déguster smoothies, salades et pâtisseries – Reestraat 19

the darling the darling 2

The darling : une boutique remplie de trésors vintage dans une ambiance très poétique – Runstraat 4

DSC_3144 gateaux droog

Droog : c’est à la fois une marque de design, un magasin, une galerie et un hotel installés dans une bâtisse du XVIème siècle. Nous avons fait une pause gourmande et paisible dans le café à l’étage – Staalstraat 7-A

HAY HAY 2

Hay : éditeur venu du Danemark, on y va pour sa papeterie sophistiquée et minimale, les petites boites en verre coloré, sa sélection de mobilier et d’objets design incontournables – Spuistraat 281

hutspot 1 hutspot

Hutspot est une chaîne néerlandaise ; nous avons découvert leur boutique à l’entrée du Pijp, qui propose une belle sélection de mode et de bijoux de créateurs locaux et un café très agréable à l’étage – Van Woustraat 4

all the luck all the luck in the world

All the luck in the world : un de nos gros coup de coeur dans le quartier Pijp, une boutique avec une véritable identité, impossible d’en ressortir les mains vides – 

serre feuillage

La cerise sur le gâteau de ce séjour a été sans conteste notre balade au Hortus Botanicus sous un soleil radieux. Il est très petit ce qui se révèle être un atout quand le temps est compté, et regroupe en quelque serres de magnifiques palmiers, cactus, papillons et autres trésors suspendus hors du temps.

 

Ci-dessous d’autres adresses que nous n’avons pas illustré de photos mais qui valent le détour :

Kolifleur : très jolie sélection de céramique et d’illustrations – Frans Halsstraat 35

Lankskroon : le meilleur chocolat chaud de la ville et de délicieuses stroopwafel (gauffres plates), croustillantes et fourrées au miel – Singel 385

De Kleine Parade : un concept store destiné aux enfants, on y trouve des vêtements, des jouets et de la très jolie papeterie. Il y a également des ateliers créatifs et un petit salon de thé, adorable – Gerard Doustraat 142-144

 

Bon voyage !

Caroline et Céline

  • Facebook
  • Twitter
Pages :1234567...28»
Suivez nous ! Facebook Twitter

A propos de Mini labo

Mini labo est un studio de création parisien et une marque d'objets du quotidien. Créé par Caroline Diaz, Céline Héno et Sophie Adary, en 2014 il a fêté ses 10 ans.