MA JUPE SARONG

Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai toujours été fascinée par cette façon si particulière qu’ont les asiatiques de plier le tissu pour faire des vêtements. J’aime cette simplicité de réalisation, comme une évidente rencontre entre le corps et le tissu qui l’habille. Cette économie de moyen qui tend vers l’épure met en valeur le tissu, son tombé, ses motifs, et les mouvements du corps paraissent amples et délicats.

Le tissu Mimosa sur fond marine, avec ses rameaux qui ondulent et le semis de petites fleurs m’a fait voyager au Japon, et j’ai eu envie d’en faire un modèle à porter qui joue avec ce type de formes : le minimum de coupe, peu de coutures, et ce beau motif qui deviendrait comme un tableau. La popeline se prête à toutes les fantaisies, le tissu une fois lavé est souple et doux mais se tient suffisamment pour donner du volume.
Alors j’ai imaginé cette jupe portefeuille qui n’en est pas une, aussi facile à faire qu’à porter, sans les inconvénients de la fente qui s’envole quand on s’y attend le moins (celles qui roulent en vélo comprendront !). Une jupe sarong citadine facile à adapter à votre taille :
Une couture de côté, des ourlets en haut et en bas, 2 boutonnières pour passer les liens et 4 pinces sur un rectangle de tissu, et c’est tout ! Je vous explique comment faire ?

MATÉRIEL
Une hauteur de jupe + 3 cm pour l’ourlet du haut + 4 cm pour l’ourlet du bas
(je mesure 1,60 m et ma jupe finie mesure 89 cm soit 89 + 3 + 4 = 96 cm de tissu mesuré après qu’il ai été lavé, les tissus rétrécissent toujours un petit peu après le premier lavage)
2,50 m de galon sergé de 1 cm ou 1,5 cm de large pour les liens (vous pouvez faire des liens dans le tissu, dans ce cas prévoyez 10 cm de tissu en
plus)
1 bouton pression / du fil assorti / des ciseaux / des épingles / une aiguille

Dans le tissu lavé et repassé, coupez la hauteur de tissu avec les valeurs d’ourlets. Faites une couture à l’anglaise pour fermer “le tube”: pliez envers contre envers dans la hauteur, faites une couture à 3 mm du bord, retournez et écrasez la couture au fer puis piquez à 5 mm du bord. Repassez la couture. Dans le haut faites la ceinture en cousant un ourlet de 2 cm avec 1 cm de rentré. Enfilez le tube, plaquez la couture contre votre jambe droite et maintenez le surplus du tube du côté gauche. Faites deux repères sur la ceinture devant et dos à l’aplomb de la partie la plus large des hanches : ce sera l’endroit où le surplus de tissu à gauche viendra se rabattre sur le devant pour former le rabat.
Sur ces repères, cousez deux boutonnières de la largeur de vos liens. Formez les pinces pour absorber le surplus de tissu et marquer la taille : mesurez la distance comprise entre les boutonnières et la couture de côté, divisez-la en trois et marquez l’emplacement des pinces (deux sur le devant et deux au dos). J’ai fait des pinces de 3 cm de large et 15 cm de haut, à ajuster en fonction de votre tour de taille et de votre cambrure.

Cousez les pinces, écrasez-les au fer pour les rabattre et surpiquez-les en place au niveau de la ceinture. Cousez également deux pinces de même proportion juste après les boutonnières, devant et dos, pour absorber l’excédent de tissu du rabat au niveau du pli. Cousez le bouton pression sur les pinces qui se trouvent juste après les boutonnières : il permettra de maintenir de façon solidaire le devant et le dos au niveau du pli.

Coupez le lien en deux. Cousez le lien du devant sur la ceinture au niveau de la couture de côté, orienté vers les boutonnières en passant devant au niveau du ventre. Cousez le second lien à l’extrémité opposée du premier lien, au niveau de la ceinture, au bout du pli : c’est ce lien qui va maintenir le rabat en place devant. Faites un petit ourlet au bout de chaque lien.


Enfilez la jupe, plaquez la couture sur la jambe droite, enfilez le lien de droite dans les boutonnières du devant vers le dos. Fermez le bouton pression, rabattez le pli devant, croisez les liens dans le dos et nouez-les devant. Vérifiez la hauteur de la jupe et cousez l’ourlet du bas.

Anne @atelierventura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *