Tous les articles dans "DIY"

ma blouse Léopoldine

La rentrée est bien là, l’automne est arrivé…  je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai encore envie de légèreté !  C’est le moment de re-fleurir ma garde-robe ! Un joli tissu choisi dans la collection Jardin secret de Cousu Bio x Mini Labo,  un après-midi de couture, et voilà une petite blouse de mi-saison parfaite pour fleurir les jours qui raccourcissent.
J’ai choisi le motif Léopoldine (rien que le nom !) et je vous propose un modèle très simple, tout en carrés et rectangles. Très japonisant, il est facilement adaptable à toutes les tailles et morphologies en adaptant le gabarit (basez-vous sur un vêtement que vous aimez pour estimer les mesures que vous allez adapter). C’est un modèle qui se porte ample il n’y a donc pas de problème de patron au centimètre près !

Matériel :

Pour une taille 36
90 cm de tissu
60 cm de passepoil dans un coloris assorti pour border l’encolure
Fil à coudre
ciseaux / mètre / épingles
feutre qui s’efface à la chaleur (pour reporter le gabarit sur le tissu) machine à coudre

Étape 1 : le patron

Reproduisez le gabarit sur du papier.
ATTENTION : les coutures ne sont pas comprises ! Il faut rajouter 1 cm tout autour et 2,5 cm dans le bas des manches, du devant et du dos pour les ourlets

Étape 2 : la couture

Positionnez le patron sur le tissu, dessinez et découpez.
Surfilez tous les morceaux , sauf si vous cousez à la surjeteuse bien sûr !
Positionnez endroit contre endroit le devant et le dos, épinglez et piquez les coutures d’épaule puis ouvrez les coutures au fer.
Dépliez les deux parties reliées par les épaules et placez-les à plat, endroit vers vous. Placez les manches endroit contre endroit au repère pour les assembler au corps, épinglez et piquez puis ouvrez les coutures au fer.
Placez endroit contre endroit le devant et le dos en repliant les manches pour fermer la blouse. Épinglez et piquez le long des manches et des côtés en faisant un angle droit. Enlevez le surplus de couture au niveau de l’angle puis écrasez les coutures au fer.
Repassez les ourlets des manches et du bas : repassez un petit rentrée de 5 mm puis un ourlet de 2 cm. Épinglez et surpiquez.

Étape 3 : l’encolure

Je vous propose de terminer l’encolure par un passepoil, mais vous pouvez également juste faire un petit ourlet de 5 mm si la pose du passepoil vous effraie.
Épinglez le passepoil sur l’endroit le long de l’encolure en commençant par le milieu du dos. Faites se croiser les deux extrémités de façon à ce qu’elles aillent vers l’extérieur (pour se retrouver à l’intérieur à la fin) Surfilez pour maintenir avant de surpiquer avec un pied à passepoil le long du bourrelet. Retournez le passepoil vers l’intérieur de la blouse en laissant le bourrelet dépasser.
Repassez, fixez avec des épingles puis surpiquez le long du tissu à 1mm du bord.
Recoupez le long de la surpiqure le surplus de passepoil à l’endroit où il se croise dans le dos, et arrêtez-le par un point zig-zag très serré pour qu’il ne s’effiloche pas.

Étape 4 : c’est fini !
Repassez la blouse pour enlever tous les plis et vous voilà prête à porter fièrement votre nouvelle blouse fleurie.

Merci à Atelier Ventura pour cette jolie création !

  • Facebook
  • Twitter

Poésie gourmande

Pendant que d’autres sont en vacances et se la coulent douce, certains commencent à s’affairer… C’est mon cas ! Moi, Manon, stagiaire chez Mini labo, je suis heureuse de vous présenter ce DIY tout droit inspiré de l’univers fleuri et fruité de Céline et Caroline.

Le soleil a pointé le bout de son nez , la chaleur l’accompagne, on ne peut se tromper, c’est l’été ! Quoi de mieux qu’une bonne salade de fruits pour se régaler tout en se rafraîchissant ? Oui, bonne idée, mais pas n’importe laquelle… Je vous propose de ravir nos mirettes avant de combler nos papilles gustatives. C’est maintenant prouvé, la poésie gourmande de Mini labo peut nous suivre jusque dans nos assiettes (si, si). Sortez vos fruits les plus colorés, il est temps de s’amuser et de bien manger !

Ne jetez pas vos cannettes après vous être désaltéré, vous en aurez besoin pour ce Do It Yourself. Muni d’un cuter et d’une règle, découpez dans le métal des bandes d’environ 2 cm de large. N’ayez crainte, ça ne coupe pas ;)

Suivez les lignes des  gabarits ci-joints, pour créer la forme souhaitée. Il vous faudra du scotch pour fermer votre emporte-pièce. N’hésitez pas à en placer quelques morceaux aux pliures si le métal est cassant et fait des siennes.

Vous pouvez maintenant découper les fruits avec les emporte-pièces. Ananas, melon, pastèque, kiwi… Choisissez à votre bon plaisir tout en vous assurant que les formes se tiennent suffisamment bien.

Vous pouvez dorénavant créer de jolies assiettes ! Si on vous a répété pendant votre enfance de ne pas jouer avec la nourriture, c’est le moment d’en profiter et d’enfreindre la règle !

Piquez vos feuilles et fleurs fruitées sur des cure-dents, il y aura de quoi épater vos amis lors de l’apéritif du samedi soir. Pour plus de douceur, de la mozzarella peut être ajoutée à votre composition. Un filet d’huile d’olive et de vinaigre balsamique et voilà sur votre table, une chouette entrée colorée.

Manon

  • Facebook
  • Twitter

Un carnet fait maison

Notre nouveau coffret de papier origami édité par Mon Petit Art est arrivé !

Nous avons eu envie de motifs plus généreux à combiner bien sûr avec des micros motifs pour rythmer toutes les créations qui vous viendront en tête quand vous aurez nos papiers imprimés entre les mains.

Chez Mini labo nous avons une passion pour le papier et nous conservons toutes sortes de chutes dans nos cartons : nous savons que nous les utiliserons. Le moment est venu de les recycler pour fabriquer d’adorables carnets accordéons, parfaits pour dessiner, faire un carnet de voyage ou un album photo.

Pour réaliser nos petits carnets il faut :

  • – quelque feuilles de notre coffret origami
  • – des feuilles de papier de toutes sorte
  • – des chutes de carton gris (au minimum 13x10cm)
  • – un crayon, une règle, une lame de précision ou un cutter, un plioir
  • – de la colle vinylique et un pinceau

 

Nous commençons par former les accordéons en assemblant les différentes feuilles de papier. Nous avons choisi de mixer les supports car l’idée était de recycler nos chutes, mais vous pouvez utiliser un papier auquel vous êtes attaché.e pour peindre ou dessiner.

Nos carnets mesurent 13 x 10 cm, le format de l’accordéon est inférieur de 5 mm pour pouvoir s’inscrire à l’intérieur des couvertures. Vous pouvez découper des bandes de 12,5 cm de large, et marquer des plis tous les 9,5 cm dans la longueur. En bout de bande, pensez à conserver un onglet d’environ 1 cm de large qui permettra d’assembler les différents pliages entre eux.

Pour fabriquer les couvertures des carnets, il suffit d’encoller soigneusement les rectangles de carton gris et de positionner les feuilles de papier origami dessus en prenant soin de laisser dépasser un centimètre de part et d’autre. Il faut ensuite découper les angles pour éviter d’avoir un surplus de matière quand vous replierez les côtés. Rabattre et coller ces onglets sur l’envers. Vous pouvez coller un rectangle de papier pour avoir une finition très propre.

Et voilà un très joli carnet déclinable selon toutes vos inspirations !

A bientôt

Caroline et Céline

  • Facebook
  • Twitter

Un air de guinguette

Qu’il est bon de prolonger le temps au jardin lors des chaudes soirées d’été : entre amis, en famille ou même seule pour se détendre et se retrouver…

Ce petit DIY vous guide pas à pas vers la lumière de nos beaux lampions pour illuminer en douceur vos belles soirées de fêtes ou vos détentes estivales.

Pour cette réalisation il vous faut :

– Un kit de Papiers Origami Mini Labo x Mon petit art

– Papiers épais (type canson) unis au choix selon à harmoniser avec nos papiers origami

– Ciseaux, cutter de précision, colle et scotch et une ficelle fine pour les attaches

Etape 1 :

Collez dos à dos les papiers origamis (face) et les unis (intérieurs) pour avoir une base qui se tient bien.

Découpez les formes de fleurs (x2) pour les lampions fleurs B et C. Pour ces 2 modèles on ajoute des ronds de papier unis qui forment le cœur de la fleur et permettront une meilleure lecture des découpes sur chaque face.

Pour le modèle A, pratiquez les incisions à 2 centimètres de chaque bordure, à intervalles réguliers de 1 cm, puis pliez le carré en deux en son milieu pour former le volume.

Etape 2 :

Effectuez les découpes des cœurs de fleur au cutter de précision selon les modèles.

Etape 3 :

Pour le modèle A, rassemblez les deux bords afin de former le lampion, scotchez  ou collez proprement pour maintenir. Enfin fixez la ficelle pour former l’attache.

Pour les modèles B et C, découpez dans les papiers de couleurs  les bandes pour former le volume du lampion.  Réalisez les découpes en « dents » sur les bords qui permettront une meilleure courbe lors de l’assemblage. Fixez proprement les trois parties ensemble et ajoutez une attache en ficelle.

Et voilà, c’est finit ; laissez libre cours à votre imagination, mixez et mélangez les papiers selon vos envies ; Déclinez, les possibilités sont infinies pour animer votre espace extérieur (et pourquoi pas intérieur ?) avec ces  jolis lampions !

Il suffit de glisser à l’interieur des petites bougies led solaires pour un effet féérique.

Fanette

 

  • Facebook
  • Twitter

Le headband fleuri

L’été est là, les vacances arrivent et on a plus envie de se « prendre la tête » avec nos cheveux. Mais pourtant il faut quand même rester élégante et stylée pour pouvoir frimer au soleil !

Je  vous propose justement de vous « prendre la tête » positivement avec ce headband réalisé dans le joli coton  « Buisson Grey » de Mini Labo.  Headband que j’ai conçu dans le cadre de mon stage aux côtés de Caroline et Céline.

Voici un petit DIY pour faire la différence cet été avec un nouage « noeud de carrick » :  marin, subtil et facile !

Pour cette réalisation, il vous faut :

– Tissu Buisson Grey : 40cm x 70cm.

(Attention, je me suis basée sur mon tour de tête, adaptez la longueur selon votre propre tour de tête selon ce petit calcul : Tour de tête + 13cm, ici 70 cm)

– Ciseaux,  mètre, fil

– Machine à coudre

– Epingles à couture

Etape 1 : Découpez deux bandes de tissu de la même taille : ici, 57 (tour de tête) + 13 cm = 70 cm (longueur) x 20cm (largeur)

Etape 2 : Pliez les deux bandes individuellement dans la longueur endroit contre endroit (Beau côté du tissu vers l’intérieur)

Puis surpiquez tout droit dans le sens de la longueur (marge de couture: 1 cm)

Retournez, vous obtenez deux bandes de tissu sur l’endroit.

Etape 3 : Réalisez le noeud marin avec les deux bandes bien mises à plat,  vous obtenez ceci :

Etape 4 : Superposez les deux bandes de chaque côté afin de n’obtenir qu’une seule et unique bande des deux côtés.

Surpiquez pour les assembler (marge de couture: 0,5 cm)

(Astuce: pour une meilleure finition, essayez de toujours travailler endroit contre endroit de sorte que les coutures soient cachées.)

Rassemblez  les deux côtés  pour former le headband et surpiquez.

Et voilà, à vous de jouer pour faire sensation cet été !

Fanette

 

  • Facebook
  • Twitter
Pages :1234567»
Suivez nous ! Facebook Twitter

A propos de Mini labo

Mini labo est un studio de création parisien et une marque d'objets du quotidien. Créé par Caroline Diaz, Céline Héno et Sophie Adary, en 2014 il a fêté ses 10 ans.