Tous les articles dans "DIY"

Un air de guinguette

Qu’il est bon de prolonger le temps au jardin lors des chaudes soirées d’été : entre amis, en famille ou même seule pour se détendre et se retrouver…

Ce petit DIY vous guide pas à pas vers la lumière de nos beaux lampions pour illuminer en douceur vos belles soirées de fêtes ou vos détentes estivales.

Pour cette réalisation il vous faut :

– Un kit de Papiers Origami Mini Labo x Mon petit art

– Papiers épais (type canson) unis au choix selon à harmoniser avec nos papiers origami

– Ciseaux, cutter de précision, colle et scotch et une ficelle fine pour les attaches

Etape 1 :

Collez dos à dos les papiers origamis (face) et les unis (intérieurs) pour avoir une base qui se tient bien.

Découpez les formes de fleurs (x2) pour les lampions fleurs B et C. Pour ces 2 modèles on ajoute des ronds de papier unis qui forment le cœur de la fleur et permettront une meilleure lecture des découpes sur chaque face.

Pour le modèle A, pratiquez les incisions à 2 centimètres de chaque bordure, à intervalles réguliers de 1 cm, puis pliez le carré en deux en son milieu pour former le volume.

Etape 2 :

Effectuez les découpes des cœurs de fleur au cutter de précision selon les modèles.

Etape 3 :

Pour le modèle A, rassemblez les deux bords afin de former le lampion, scotchez  ou collez proprement pour maintenir. Enfin fixez la ficelle pour former l’attache.

Pour les modèles B et C, découpez dans les papiers de couleurs  les bandes pour former le volume du lampion.  Réalisez les découpes en « dents » sur les bords qui permettront une meilleure courbe lors de l’assemblage. Fixez proprement les trois parties ensemble et ajoutez une attache en ficelle.

Et voilà, c’est finit ; laissez libre cours à votre imagination, mixez et mélangez les papiers selon vos envies ; Déclinez, les possibilités sont infinies pour animer votre espace extérieur (et pourquoi pas intérieur ?) avec ces  jolis lampions !

Il suffit de glisser à l’interieur des petites bougies led solaires pour un effet féérique.

Fanette

 

  • Facebook
  • Twitter

Le headband fleuri

L’été est là, les vacances arrivent et on a plus envie de se « prendre la tête » avec nos cheveux. Mais pourtant il faut quand même rester élégante et stylée pour pouvoir frimer au soleil !

Je  vous propose justement de vous « prendre la tête » positivement avec ce headband réalisé dans le joli coton  « Buisson Grey » de Mini Labo.  Headband que j’ai conçu dans le cadre de mon stage aux côtés de Caroline et Céline.

Voici un petit DIY pour faire la différence cet été avec un nouage « noeud de carrick » :  marin, subtil et facile !

Pour cette réalisation, il vous faut :

– Tissu Buisson Grey : 40cm x 70cm.

(Attention, je me suis basée sur mon tour de tête, adaptez la longueur selon votre propre tour de tête selon ce petit calcul : Tour de tête + 13cm, ici 70 cm)

– Ciseaux,  mètre, fil

– Machine à coudre

– Epingles à couture

Etape 1 : Découpez deux bandes de tissu de la même taille : ici, 57 (tour de tête) + 13 cm = 70 cm (longueur) x 20cm (largeur)

Etape 2 : Pliez les deux bandes individuellement dans la longueur endroit contre endroit (Beau côté du tissu vers l’intérieur)

Puis surpiquez tout droit dans le sens de la longueur (marge de couture: 1 cm)

Retournez, vous obtenez deux bandes de tissu sur l’endroit.

Etape 3 : Réalisez le noeud marin avec les deux bandes bien mises à plat,  vous obtenez ceci :

Etape 4 : Superposez les deux bandes de chaque côté afin de n’obtenir qu’une seule et unique bande des deux côtés.

Surpiquez pour les assembler (marge de couture: 0,5 cm)

(Astuce: pour une meilleure finition, essayez de toujours travailler endroit contre endroit de sorte que les coutures soient cachées.)

Rassemblez  les deux côtés  pour former le headband et surpiquez.

Et voilà, à vous de jouer pour faire sensation cet été !

Fanette

 

  • Facebook
  • Twitter

Pampilles de fête

Parce qu’il est temps de faire entrer la magie de Noël dans la maison, voici un joli DIY pour vous aider à patienter …

Pour cette réalisation il nous faut de jolis papiers aux nuances irisées, pailletées, (tout est permis, c’est bientôt Noël !), une paire de ciseaux, une lame de précision, une bobine de fil de lin (ou autre) pour accrocher les pampilles, un peu de patience et de délicatesse.

Ci dessous des modèles de pampilles illustrées de nos motifs à télécharger et imprimer.

Reportez le motif à l’aide de calque ou de carbone sur vos jolis papiers. A l’aide de votre scalpel, évidez les parties en noir le plus délicatement possible

 

Une fois la découpe terminée, il suffit de faire une petite perforation en haut de la pampille à l’aide d’une grosse aiguille et d’enfiler le fil à la longueur désirée pour l’accrocher !

Avec ces pampilles on pourra sublimer un bouquet de branches ou improviser une suspension au milieu du salon.

Merci à Isabelle, notre stagiaire passionnée de papier découpé, pour la réalisation des pampilles.

 

Caroline et Céline

 

  • Facebook
  • Twitter

Mon herbier brodé

 

Le temps se grise et laisse derrière lui un petit vent frais. On retrouve volontiers nos vestes et nos foulards oubliés dans nos armoires. Les premières feuilles dorées viennent habiller nos rues et nos toits. Une saison éphémère que l’on aimerait tant capturer.

Alors pourquoi ne pas vous s’installer confortablement dans un bon fauteuil à la lumière d’une lampe et broder ce que l’automne vous inspire  ?

Si toutefois vous n’aviez pas de parc ou jardin à proximité, Mini labo vous offre trois jolis motifs que vous pourrez vous approprier par vos couleurs et vos points de broderie.

Dénichez des tambours de différents diamètres et composez comme bon vous semble votre collection de broderies, un peu de poésie se glissera chez vous !

Matériel :

  • – tambours à broder de différentes tailles
  • – toile de coton clair et chutes de tissus colorés
  • – fils à broder
  • – aiguille
  • – ciseaux
  • – paillettes à broder

 

Points de Broderies utilisés :

  • – point de chainette
  • – point de noeud
  • – point droit

On a hâte de découvrir vos belles interprétations de nos motifs !

Charlotte

Enregistrer

  • Facebook
  • Twitter
10 Août, 2017

Une petite laine pour Nina

Pas de doute, nous sommes au coeur de l’été, enfin presque ! Et Nina en profite pour sortir à la douceur du soir, regarder les étoiles avec ses amies, ou bien déambuler au gré de ses envies.
Mais lorsque la fraîcheur de la nuit commence à se faire sentir, Nina n’hésite pas à se vêtir de son délicat gilet rose poudré.
Vous aussi, complétez la garde-robe de Nina en tricotant cet adorable gilet en point de riz !

Le matériel :
– une paire d’aiguilles à tricoter (taille 3,5-4)
– 1 pelote de fil de coton (de diamètre 3,5-4)
– 1 aiguille auxilliaire
– une aiguille à laine
Le point de riz : ce point se tricote en alternant une maille endroit et une maille envers, et se poursuit sur les rangs suivants en contrariant la maille du rang précédent. Ainsi une maille qui se présente à l’endroit sera tricotée à l’envers, et inversement.

Étape 1, les côtés
Monter 17 mailles.
rang 1 : 1 maille lisière – tricoter une maille endroit, une maille envers
rang 2 à 13 : 1 maille lisière – tricoter en contrariant les mailles
rang 14 : 1 maille lisière – ajouter une maille (maille envers) – tricoter en contrariant les mailles.
rang 15 : 1 maille lisière – tricoter en contrariant les mailles
rang 16 : 1 maille lisière – ajouter une maille (maille endroit)
rang 17 : 1 maille lisière – tricoter en contrariant les mailles
rang 18 : 1 maille lisière – ajouter une maille (maille envers) – tricoter en contrariant les mailles.

On forme  ensuite la manche et l’encolure :
rang 19 : 1 maille lisière – tricoter en contrariant les mailles – ajouter 15 mailles
rang 20 à 36 : continuer le tricot au point de riz.
rang 37 : rabattre 7 mailles, puis tricoter en contrariant les mailles
tricoter 10 rangs en contrariant les mailles. Mettre ce côté en attente sur l’aiguille auxilliaire, et tricoter un deuxième côté en vis à vis.

Étape 2, réunion des deux côtés et tricotage du dos.
Faire passer les deux parties sur la même aiguille. Rang 48 : 1 maille lisière puis tricoter la première partie en contrariant les mailles. A la fin du rang ajouter 15 mailles et tricoter la 1 ère maille de la deuxième partie à l’endroit, puis continuer en contrariant les mailles. Tricoter 17 rangs.
rang 66 : rabattre 15 mailles – tricoter en contrariant les mailles – rabattre 15 mailles
rang 67 : 1 maille lisière – tricoter en contrariant les mailles
rangs 62 à 67 : rabattre 1 maille – tricoter en contrariant les mailles
tricoter 13 rangs, puis rabattre les mailles.

Étape 3, le montage : plier le tricot en 2, réaliser une couture invisible entre les parties correspondantes. Voilà !

Nina porte une couronne de fleurs en papier inspirée par le joli ouvrage d’Adeline Klam, « Fleurs en papier ».

Lise

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

  • Facebook
  • Twitter
Pages :1234567»
Suivez nous ! Facebook Twitter

A propos de Mini labo

Mini labo est un studio de création parisien et une marque d'objets du quotidien. Créé par Caroline Diaz, Céline Héno et Sophie Adary, en 2014 il a fêté ses 10 ans.